The Parisianer

Le Paris dystopique de 2050 est embué, sous une épaisse couche de nuages bleutés. Ils ont l’apparence du coton et la résonance du poison. The Parisianer est un magazine fictif inspiré de The New-Yorker dont des illustrateurs de divers horizons pensent une couverture avec leur vision de Paris. Pour moi, Paris est une belle ville poétique, fleurie avec d’innombrables serres. Mais la pollution y devient préoccupante et le ciel souvent couvert de nuages gris et lourds. Alors, les belles plantes romantiques deviennent géantes, envahissantes et menaçantes. D’ailleurs elles sont sans doute les dernières parisiennes vivantes...

"2050, montrer le dramatique par le poétique"